Qui ne s’est jamais senti mal à l’aise face à une situation donnée : une prise de parole en public, une opinion ou un ressenti que nous n’osons pas exprimer, un choix ou une décision à prendre qui nous fait peur, …

Avoir confiance en soi, c’est croire en son potentiel, en ses capacités. C’est se sentir capable de faire face à la plupart des circonstances de la vie.
La confiance en soi implique avant tout de se connaître. Quelle personne suis-je vraiment ?
Quel est mon fonctionnement face à différentes situations ? Qu’est-ce que je me dis, je ressens, je fais dans cette situation ? Quelles sont alors les conséquences ? Quels sont mes points forts et mes points faibles ?

Par cette introspection, nous découvrons ainsi nos croyances limitantes. Nous faisons le point sur nos valeurs. Nous prenons conscience aussi de ces petites voix contraignantes héritées de notre éducation qui susurrent à nos oreilles des impératifs, qui à leur tour induisent nos comportements bien malgré nous, et parfois aux dépends de ce qui serait bon pour nous.
Tous ces éléments sont essentiels pour guider nos choix de vie personnels et professionnels, pour prendre des initiatives, agir, communiquer et s’affirmer plus facilement et sereinement.

Il s’agit aussi et surtout de prendre conscience de notre potentiel, de nos ressources et de les utiliser à notre profit. Pour ce faire, nous pouvons nous baser sur un ensemble de faits réels et de situations concrètes que nous avons vécues : quels sont là mes défauts et mes qualités ? Qu’ai-je échoué et réussi? Quels sont mes domaines d’incompétences et de compétences ?
Ceci permet de rayer les opinions négatives et d’acquérir une opinion objective de nous-même.
Un exercice simple pour améliorer la confiance en soi consiste à noter dans un carnet, chaque jour pendant une semaine au moins, un acte positif, une qualité, une compétence ou un retour positif provenant d’autres personnes. Chaque soir, écrivez dans votre carnet. Chaque semaine, relisez l’ensemble de la semaine.

La confiance en soi passe aussi par l’acceptation de qui nous sommes, pour avancer et nous épanouir.

Conscience de soi et acceptation constituent les bases de la confiance en soi.

Une fois ces bases établies, pour développer concrètement la confiance en soi, nous avons besoin de nous entraîner, de vivre des expériences pour dépasser nos peurs et ressentir un sentiment de sécurité. Ce sentiment de sécurité intérieure va s’accroître au fur et à mesure de nos réalisations, de petits pas en petits pas, car il nous apporte des preuves de nos capacités, à chaque défi relevé.

« Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.» Arthur Ashe